jeudi 15 mars 2007

Le boeuf a sauté dans un bol de nouilles

(photo (c) www.cuisineturque.com)


D. a laissé des petits poivrons vert clair, assez inhabituels, dans le frigo... Des petits poivrons bizarres. Bon, je les cuisine comme des poivrons, je suppose?

Quelques ingrédients simples pour un classique à décliner à tous les goûts: le sauté viande/légumes au wok.

Vous pouvez l'accompagner de l'habituel bol de riz, mais sur ce côté-là je suis un peu comme mon ami Franek: je préfère les nouilles au riz. Et de préférences, les nouilles dans un potage bien chaud. Une vraie fille du Nord, dit toujours ma mère - en référence aux régions septentrionales de la Chine, où les gens mangent beaucoup de nouilles, pastasciutta et autres aliments à base de pâte et pas de riz.

Voici donc la base de ce sauté. Vous pouvez donc l'adapter à vos goûts en remplaçant le boeuf par du poulet, du porc ou de l'agneau (pourquoi pas), et en ajoutant les légumes que vous voulez. Un conseil: choisissez des légumes qui ne fondent pas trop à la cuisson, pour qu'ils puissent rester croquants. Evitez donc les aubergines, tomates et courgettes. Vous pouvez aussi ajouter ces légumes chinois que l'on trouve en pots ou en conserve dans les supermarchés asiatiques: du jien tsai (chou salé), par exemple. Adaptez alors l'assaisonnement.

Sauté de boeuf aux poivrons bizarres (pour 2, en plat unique)

- un petit morceau de steak
- deux poivrons normaux ou trois petits poivrons (comme les miens)
- un oignon de taille moyenne
- une petite branche de céleri
- coriandre fraîche
- sauce soja claire
- maïzena, sel, poivre, huile (pas d'olive)
- pour ceux qui aiment le piquant: un peu de sambal olek (purée de piments indonésienne), de piments séchés, ou de petits piments frais pour les courageux.
- facultatif: un peu de vin de riz chinois (Shaoshin), huile de sésame

Ustensiles nécessaires: un grand wok, un bon couteau de cuisine, une spatule, une planche à découper

1. Découper le steak en allumettes. Mettre dans un bol, mouiller d'un petit peu d'eau (très peu), ajouter un peu de maïzena et une cuillère à café de sauce soja claire, assaisonner. Si vous avez du vin de riz, ajouter une cuillère à café. Mélanger avec les doigts. La viande doit avoir été recouverte du mélange. Réserver.

2. Emincer l'oignon en lamelles fines et longues. Emincer les poivrons. Découper le céleri en bâtonnets courts.

3. Chauffer un peu d'huile dans le fond d'un wok. Y jeter le contenu du petit bol de viande. Attention, grand bruit... Tourner avec la spatule. Quand la viande est cuite, ajouter les légumes. Laisser cuire 5-10 min selon que vous aimez les légumes croquants ou pas. Ajouter la purée de piment et mélanger. A la dernière minute, ajouter quelques branches de coriandre.

Si vous aimez les plats avec beaucoup de sauce, il faut enlever la viande après qu'elle soit cuite, ajouter un peu (très peu) d'eau, et faire cuire avec les légumes. Remettre ensuite la viande, faire mijoter quelques minutes, et si le résultat est trop liquide, lier avec un peu de maïzena.

4. Couper le feu. Servir très chaud avec de la coriandre fraîche en décoration, avec du riz ou dans un potage de nouilles.

Potage de nouilles

Il vous faut pour ça un paquet de nouilles chinoises de votre choix (au riz, aux oeufs, etc.), ou à défaut des nouilles japonaises Soba ou même des spaghettis (les frais, c'est meilleur).

Faites cuire (125 gr/pers.) dans une grande casserole d'eau (n'oubliez pas la pincée de sel). Si vous avez du bouillon de légumes ou de poulet maison, réchauffez-le. Sinon, faites bouillir une autre casserole d'eau en ajoutant un cube de bouillon, une goutte d'huile de sésame et quelques feuilles de coriandre.

Quand les nouilles sont prêtes, disposer dans un bol profond en prenant soin de ne pas remplir à rabord. Ajouter sur le dessus une quantité de sauté de boeuf. Arroser de bouillon (la sauce du sauté se mélange au bouillon) jusqu'au niveau du sauté.

C'est prêt!

1 commentaire:

Claude-Olivier a dit…

C'est tout ce que j'aime, une recette conviviable simple mais succulente !!! Bien vu !

Amitiés
Claude