mardi 6 novembre 2007

Ballotins de saumon aux épinards, sauce teriyaki et nouilles asiatiques toutes simples

Bon les photos ne sont pas terribles... Essayez d'imaginer plutôt!

Hier, D. devait fêter un nouveau départ dans sa vie. Dans une période où les occupations ne manquent pas, un bon petit repas était quand même de mise.

J'ai expérimenté une recette tirée d'un livre récemment acheté: Nouilles asiatiques, de Beverly LeBlanc. Je dois avouer que c'est la couverture qui m'a attirée en premier: il y figurait une très belle paire de baguettes!
Les recettes sont inégales: certaines très créatives, d'autres plus classiques - mais cela tient peut-être de mon côté asiatique; d'autres les trouveraient sans doute plus originales.

L'idée à la base était d'envelopper des bouchées de saumon frais dans des feuilles d'épinards, de lier le tout avec quelques nouilles fraîches cuites, et de passer le tout au panier vapeur - vous savez, ces petits paniers en bambou ou métalliques utilisés pour les dim sums.

Bon, pour la technique on repassera: d'abord, mes nouilles cassaient avant que que le ballotin ne soit fermé. Ensuite, à moins de faire des bouchées apéritives minuscules, je ne crois pas réussir un jour soit à trouver des feuilles d'épinard assez grandes pour former un joli ballotin, soit à superposer et fermer convenablement plusieurs feuilles pour une seule bouchée de saumon. C'est dur à utiliser comme enveloppe, l'air de rien, une feuille d'épinard crue: cela ne se plie pas bien et ça se casse vite!
Et si on fait des bouchées trop petites, les feuilles ne seront pas encore ramollies que le saumon sera déjà surcuit.

Bref, vrai dilemme. J'ai quand même confectionné des bouchées, car le goût des épinards se marie bien avec le saumon. Le goût était délicieux, même si le look ne suivait pas: les saveurs du saumon, de la sauce teriyaki et des épinards étaient équilibrées. Et le poisson n'était pas gras. La prochaine fois, j'essayerai le pavé de saumon en panier vapeur, sur lit d'épinards.

J'ai accompagné de nouilles au sarrasin au concombre et persil, légèrement sautées.

Ballotins de saumon aux épinards, sauce teryaki et nouilles sautées toutes simples

Ingrédients (pour 2):

- 2 pavés de saumon
- à peu près 20 grandes feuilles d'épinard frais
- sauce teriyaki (à acheter toute faite ou à confectionner soi-même)
- 200 gr de pâtes au sarrasin, fraîches ou séchées
- un petit bouquet de persil
- un demi-concombre
- 2 c. à s. de graines de sésame blanc
- 3 c. à s. d'huile de sésame
- huile de cuisson, sauce soja (au goût), sel, poivre

Ustensiles: vous aurez absolument besoin d'un wok et d'un panier vapeur. Le mien est en bambou, d'à peu près 20 cm de diamètre et sur deux étages (parfait au-dessus d'une casserole 3L), mais il en existe de toutes tailles et en métal aussi. Veillez juste, si vous achetez la taille de panier jumbo (ça existe), à être sûr d'avoir une casserole d'à peu près la même taille pour pouvoir la disposer dessus. Une autre solution est de mettre de l'eau au fond d'un wok et d'y disposer le panier, mais ça chauffe moins vite et ça brûle les côtés du panier.

Etapes:

1. Couper le poisson en morceaux d'à peu près 3 cm de côté. Enlever au besoin les arêtes et la peau. Disposer dans une assiette ou un bol et mariner dans la sauce teryaki. Ce n'est pas la peine de verser plus d'1,5 cm de hauteur de sauce, elle est trop liquide pour réellement couvrir les morceaux. Il vaut donc mieux retourner de temps en temps le poisson pour bien l'imprégner. Mettre au frais pendant 20 min. au minimum, toute la journée si possible.

2. Laver, nettoyer et équeuter les feuilles d'épinards, en essayant de les garder entières. Tapisser le fond de chaque niveau du panier vapeur avec une ou plusieurs feuilles. Laver et ciseler le persil. Laver, éplucher et couper en très fine julienne la moitié de concombre.

3. A peu près 20 min. avant le début du repas, faire cuire les pâtes au sarrasin selon les indications du paquet. Quand elles sont cuites, enlever, rincer avec un peu d'eau froide pour éviter qu'elles ne collent, et réserver. Vous pouvez, par économie de temps, laisser l'eau de cuisson, la remettre sur le feu et poser sur la casserole votre panier vapeur. Enlever un peu d'eau si nécessaire (mi-hauteur de la casserole, cela suffit, car sinon l'étage du bas cuit trop rapidement par rapport à l'étage du haut).

4. Confectionner les ballotins de saumon. Brosser, avec la sauce teryaki restée dans l'assiette, les morceaux de saumon et l'intérieur des feuilles d'épinard. Disposer sur chaque grande feuille retournée (côté nervuré au-dessus) un morceau de saumon, refermer en pliant et disposer, fermeture vers le bas, dans les deux étages du panier vapeur. Procéder de même avec tous les morceaux. Fermer le panier, compter à peu près 10 min. à partir du moment où l'eau de la casserole arrive à ébullition. J'ai réussi à les faire cuire tous en une fois, mais si vous n'y arrivez pas, faites un second tour de cuisson.

5. Pendant que les ballotins cuisent, faire sauter les nouilles. Dans un wok, chauffer à feu vif un peu d'huile végétale jusqu'à ce qu'elle fume. Y jeter les nouilles en mélangeant bien. Ajouter le concombre, le persil ciselé, les graines de sésame, et continuer à mélanger. Saler, ajouter l'huile de sésame, et si vous le désirez un peu de sauce soja. Mélanger encore sur le feu quelques minutes (il y a une petite croûte qui se crée au fond du wok), puis retirer.

6. Servir très chauds avec les ballotins de saumon, à part. Proposer dans des coupelles ou des petits verseurs de table de la sauce teryaki, de la sauce soja, de l'huile de sésame et de l'huile de chili (si vous en avez).

3 commentaires:

Claude-Olivier a dit…

J'aime bien ta première phrase mdr ;-) Bon alors j'essaie d'imaginer mais comme je ne connais pas cette sauce, c'est vraiment pas facile...je pense que je vais devoir venir gouter directement à la souce ;-) comment ca ca fait un peu loin ? biz et bonne soirée

Thérèse a dit…

Attends... tu es fan de cuisine asiatique et tu ne connais pas la sauce teriyaki??? (bouh bouh)

C'est une sauce très utilisée en cuisine japonaise, qui se trouve très facilement dans les supermarchés asiatiques ou même normaux.

Tu peux aussi la faire toi-même: mélanger 125 ml de sauce soja claire, 125 ml de mirin (alcool de riz japonais contenant du sucre) et 2 càs. de sucre dans une casserole, mélanger jusqu'à dissolution du sucre. Porter à ébullition et faire bouillir jusqu'à réduction de moitié. Retirer du feu, laisser refroidir. Voilà!

Claude-Olivier a dit…

ah ben voila, quand on explique les choses aussi mdr ;-) merci pour l'info, je connais pas trop les trucs japonnais je dois dire ;-) biz