jeudi 20 décembre 2007

Blogging, le retour: Tiramisu rose au kir royal

Je suis définitivement contente d'avoir plus de temps ces jours-ci pour continuer mes élucubrations culinaires. D'autant plus que ce sont bientôt les fêtes de fin d'année = beaucoup de repas de famille = beaucoup d'expérimentations à tenter!

Par contre, mon grand cadeau de Noël à moi-même sera un bon appareil photo, c'est décidé. Regardez ce que mon appareil provisoire a fait de mon joli dessert de dimanche: l'exemple de la photo à ne pas suivre! La régression en l'an -500 a.a.d. (avant appareil digital)! La honte en matière de présentation! Bref, elle est vraiment là car il faut bien montrer aussi ses râtés... Heureusement, le produit représenté était tout à fait mangeable, et même fort rapidement mangé.

J'ai donc découvert le fameux petit biscuit rose de Reims, fort commercialisé en ces fêtes de fin d'année. Car, comme me l'a rappelé très à propos mon ami L. l'autre jour, il accompagne généralement le champagne! Cela m'a donné, plus tard dans la journée, l'idée d'un dessert: un tiramisu, où l'on remplace le café/Amaretto par du champagne. Le champagne étant plus suret, c'est D. qui m'a suggéré, fort à propos, d'y ajouter un sirop de couleur rose... Ce qui donne notre kir royal bien connu. Le résultat étant fort plaisant: les biscuits, spongieux mais tenant bien à l'alcool, ont donné une texture de tiramisu que j'adore - pas trop trempé et bien moëlleux.

Tiramisu rose au kir royal

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes):

- 3 paquets de biscuits roses de Reims (= 36 biscuits; on ne les utilisera pas tous)
- 3 gros oeufs
- 100 gr de sucre blond de canne
- 1 sachet de sucre vanillé
- 250 gr de mascarpone
- un grand verre de kir royal ou de kir (sirop de cassis + champagne ou mousseux)

1. Préparer un kir ou un kir royal, en faisant attention à atteindre une couleur rose pas trop foncée. Mettre dans une assiette creuse.

2. Séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Mélanger les jaunes avec les deux sucres au fouet électrique, jusqu'à blanchiment.

3. Ajouter, au fouet, la mascarpone. Attention si vous continuez à utiliser le fouet électrique: la mascarpone (surtout si elle sort du frigo) est à ajouter par petites quantités et avec le fouet réglé sur une vitesse réduite.

4. Monter, dans un bol séparé, les blancs en neige. Incroporer ensuite, délicatement, les blancs au mélange jaunes/mascarpone/sucres.

5. Monter le tiramisu dans un plat transparent (ou dans plusieurs petits ramequins carrés en verre). Mouiller, très brièvement, les biscuits dans le kir sans les laisser tomber dedans. On les garde en main, on plonge des deux côtés et on secoue les gouttes superflues après (imbiber sans qu'ils ne dégoulinent de liquide, donc). Tapisser le fond du plat avec les biscuits. Verser dessus une couche de crème. Alterner ainsi les couches jusqu'à la hauteur voulue. Terminer avec une couche de crème.

6. Piler un biscuit rose et le saupoudrer sur la couche de crème. On peut aussi varier les couleurs en saupoudrant plutôt de brésilienne, de noix ou de pistaches hâchées. Mettre au frigo pendant min. 4 heures.

1 commentaire:

Claude-Olivier a dit…

oh, tu veux un nouvel appareil...tu vas prendre un reflexe ? Et tout cas ta recette est bien tentante, jolies photos ou pas ;-) biz et très bonnes fêtes!